Connect with us

Vie pratique

L’Allemagne demande un test à la frontière avec la Moselle

Mais la frontière ne sera pas fermée et les contrôles, aléatoires, auront lieu à l’intérieur du territoire

Publié

on

L’Allemagne demande un test à la frontière avec la Moselle

L’Allemagne a franchi un pas de plus. Elle a classé dimanche la Moselle comme zone affectée par les variants, la catégorie la plus élevée dans échelle de risque. Dès lors, à partir de mardi 2 mars à minuit, un test PCR ou antigène négatif sera exigé pour franchir la frontière qui sépare le pays du département français.

Toutefois, la frontière ne sera pas fermée. Les contrôles seront aléatoires et à l’intérieur du territoire allemand, à l’inverse de ce qui est fait aux frontières du Tyrol et de la République tchèque.

Clément Beaune, le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, a indiqué sur France Inter vouloir “essayer d’attenuer ces mesures le plus possibles”, notamment pour les 16.000 travailleurs mosellans frontaliers. Il a suggéré des tests qui ne seraient pas obligatoires chaque jour mais tous les deux ou trois jours. M. Beaune a indiqué être en discussion sur ce sujet avec l’Allemagne.

Continue Reading
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Newsletter

Populaire